Mortagne-au-Perche Mortagne-au-Perche. Sur le chemin des crèches

Un parcours à découvrir samedi 15 décembre sur la paroisse Sainte-Céronne.

Dernière mise à jour : 03/12/2012 à 15:24

A découvrir entre autres : la crèche installée dans l'église de Mortagne.
A découvrir entre autres : la crèche installée dans l'église de Mortagne.

À la veille des fêtes de Noël, la paroisse Sainte-Céronne se mobilise afin d’offrir, comme elle le fait depuis quelques années, le chemin des crèches. Mais cette fois, seuls cinq clochers sont concernés : Mortagne-au-Perche, St Denis-sur-Huisne, St Hilaire-le-Châtel, la Chapelle-Montligeon et Courtoulin. Ainsi que l’église de St Aubin-de-Courteraie qui a souhaité rejoindre le projet.
Des animations
Faute de bénévole, impossible de maintenir l’ouverture dans plus d’églises. Faute aussi au trop peu de visiteurs sans doute. Cela ne fait rien : celles participantes proposeront une animation ainsi qu’une boisson chaude et quelques friandises. Ceux qui le souhaitent pourront laisser sur un petit carton une intention de prière (anonyme) : ils seront tous apportés le soir de la messe de minuit.
Cette manifestation est surtout l’occasion de perpétuer la tradition de la crèche de Noël. Dans une ambiance conviviale et surtout familiale. S’il n’y a pas de crèche vivante cette année, le public retrouvera cependant tout l’âme de Noël dans celles réalisées avec soin par les bénévoles. Et parfois par les enfants du village comme à St Aubin.

Origine de la crèche

Le mot “crèche” signifie une mangeoire pour animaux. Selon l’évangile de Luc, Marie aurait déposé l’enfant Jésus dans la crèche de l’étable où elle et Joseph avaient trouvé refuge. Par extension, le mot désigne l’étable et les santons.
Selon la tradition, l’origine de la crèche de Noël remonte à St François d’Assises : en 1223, il organisa une scène vivante avant de célébrer la messe de Noël. Puis elles sont apparues dans les maisons, en Italie puis en France. Surtout pendant la Révolution où les représentations publiques étaient interdites. Elles se développent particulièrement à Naples avec des personnages richement ornés. Tandis qu’en Provence, elle fait la part belle au maire, au curé, au boulanger etc…
Traditionnellement, on retrouve dans la crèche la Vierge Marie, Joseph, les bergers et leurs moutons, l’âne et le bœuf. L’enfant Jésus n’apparaît que le soir de Noël à minuit. Enfin, les Rois mages sont ajoutés le jour de l’épiphanie (2e dimanche après les fêtes). Elle doit être installée le premier dimanche de l’Avent ou le dernier dimanche avant les fêtes. Elle restera jusqu’au 2 février, date de la présentation de Jésus au Temple.
N.L.
Programme : rendez-vous samedi 15 décembre à 14 h 30 en l’église de Mortagne-au-Perche avec lecture d’un conte de Noël animé par la chorale “A l’Unisson”. Puis de 16h à 18 h 30, chemin des crèches dans les différents clochers participants.
Gratuit et ouvert à tous.

61400 Mortagne-au-Perche