Nogent-le-Rotrou Au cœur de la Police municipale de Nogent-le-Rotrou

Les policiers municipaux ont accepté d'ouvrir les portes de leur commissariat. Leurs missions sont nombreuses pour veiller à la sécurité des Nogentais avec qui ils nouent une vraie relation de confiance.

19/04/2017 à 17:25 par hugodeshors

Le chef de poste André Raymond à gauche et Ludovic Lamarre, circulent dans la rue Villette-Gâté. -
Le chef de poste André Raymond à gauche et Ludovic Lamarre, circulent dans la rue Villette-Gâté. -

Sécurité. Ils sont reconnaissables à leur gilet noir et bleu, au pantalon sobre avec à la ceinture des armes et aux chaussures dans le style Rangers.

Bon ordre et salubrité

Leur attitude vigilante ne laisse également pas de doute sur leur profession. À Nogent-le-Rotrou, les policiers municipaux ont des yeux derrière la tête.

Dans les rues de la cité, ils patrouillent, à pied ou en voiture principalement.

« Nous sommes cinq à œuvrer pour la Ville de Nogent-le-Rotrou, explique le chef de poste, André Raymond. Parmi ces personnes, deux brigadiers-chefs principaux, un agent de service de la voie publique et une secrétaire coordinatrice ».

Trois maîtres mots les caractérisent : bon ordre, salubrité et sécurité. Et à Nogent-le-Rotrou, ils entretiennent un lien tout particulier avec la population.

« Ils ont un rôle de participation à la sécurité dans le cadre de la proximité », explique le maire François Huwart, le ”patron”.

Au commissariat de Police.
Au commissariat de Police.

« Nous sommes du cru »

Facile pour des « gens du cru que nous sommes, souligne André Raymond, arrivé le 3 août 1985, ancien pompier volontaire. Concernant l’équipe, nous sommes en grande majorité des natifs de Nogent-le-Rotrou. Nous avons grandi ici ».

Forcément, cela aide par rapport à la population. « Depuis le temps, on connaît les gens, de génération en génération. C’est du libre-échange entre nous. Nous sommes là pour les aiguiller, les conseiller et les aider. Le dialogue se fait très facilement ».

Et également avec le public plus difficile, où il faut être pédagogue, « ce sont souvent les mêmes individus ». Dans la Ville, les professionnels ont un atout non négligeable : la maîtrise géographique. « On connaît par cœur les rues ».

Durant les manifestations, ici lors de la grande fête Percheval, la Police municipale à droite assure la sécurité, en lien très étroit avec la Gendarmerie nationale à gauche.
Durant les manifestations, ici lors de la grande fête Percheval, la Police municipale à droite assure la sécurité, en lien très étroit avec la Gendarmerie nationale à gauche.

Rigueur et disponibilité

Leur leitmotiv, « c’est la prévention plutôt que la répression. Nous aimons instaurer un climat de confiance ». Même si la Police municipale de Nogent-le-Rotrou a connu un nombre plus important d’agents, il n’en reste pas moins que c’est la passion qui domine.

À l’image de Ludovic Lamarre, en place depuis 14 ans, ancien militaire à la Sécurité civile de Nogent-le-Rotrou pendant sept ans et originaire du Pas-de-Calais.

Sur son bureau, tout est rangé, en ordre, le ”bip” des sapeurs-pompiers (NDLR : pour les interventions d’urgence) en évidence sur la table, il est prêt à intervenir.

« J’aime la rigueur du métier, confirme-t-il, la disponibilité, la tenue, le sens du travail bien fait avec les comptes rendus au supérieur ». Représenté la plupart du temps par le maire.

Coopération avec la Gendarmerie

François Huwart se félicite d’ailleurs de la bonne coopération avec la Gendarmerie nationale. « Ils n’ont pas les mêmes pouvoirs. Les missions des policiers sont différentes mais complémentaires avec ce que font les gendarmes ».

Et les deux entités communiquent d’ailleurs souvent. Le chef abonde. « Nous sommes en partenariat constant avec eux ».

S’il y a bien un métier polyvalent, c’est celui de policier municipal. Il suffit de voir toutes les missions auquel il est confronté (voir encart) pour comprendre.

« C’est une profession avec un panel d’activités ». Certaines plus « fastidieuses que d’autres comme les mises en fourrière ».

Ou plus sympa, quand il s’agit de faire la sécurité lors de Percheval par exemple. Toujours au plus près de la population. Un choix de vie, une volonté affichée.

Leurs missions

Une chose est certaine, la profession de policier municipal regroupe un large éventail de missions et d’activités. Une polyvalence au service de la commune.

ƒ Mettre en application les arrêtés municipaux : dernier en date, celui pris par le maire François Huwart concernant la consommation d’alcool sur la voie publique.
ƒ Agir lors d’accidents : routes barrées, soutien à la Gendarmerie nationale, intervenir sur la circulation lors de faits divers comme des fuites de gaz.
ƒ Assurer la sécurité sur les manifestations : lors des manifestations nogentaises, les policiers sont amenés à épauler la Gendarmerie comme à Percheval (voir photo).
ƒ S’occuper des tâches funéraires : mise en bière…
ƒ Veiller au code de la route : stationnement payant, mise en fourrière (les véhicules épaves)….
ƒ Accueillir le public au commissariat : dépôt de main courante, doléances, objets trouvés…
ƒ S’occuper de l’urbanisme : respect de la salubrité et rédaction de procès-verbaux.
ƒ Traiter le problème des chiens errants : prise de contact avec le propriétaire ou la fourrière installée à Amilly.
ƒ Délivrer les cartes d’identité : instruction et délivrance de la carte nationale d’identité (CNI) et du passeport, les policiers municipaux transmettent les formulaires de demandes d’obtention de la carte à la sous-préfecture.

28400 Nogent-le-Rotrou

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Actualités

A votre service

A-votre-service.jpg
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Mortagne-au-Perche - Samedi 27 mai 2017

Mortagne-au-Perche
Sam
27 / 05
27°/16°
vent 47km/h humidité 67%
Dim30°-17°
Lun23°-17°
Mar21°-15°
Mer23°-13°