Bellême La Ville de Bellême acquiert l'ancienne gendarmerie

Estimée à 306 000 € par France Domaine, le bâtiment qui hébergeait l'ancienne gendarmerie a été racheté par la Ville de Bellême (Orne) à hauteur de 180 000 €.

11/04/2017 à 08:55 par amine el hasnaouy

L'ancienne gendarmerie est rachetée par la ville pour 180 000 €. -
L'ancienne gendarmerie de Bellême (Orne) est rachetée par la ville pour 180 000 €.

Le budget était à l’ordre du jour du conseil municipal de Bellême (Orne), lundi 3 avril, après avoir approuvé les comptes de gestion 2016, les élus ont voté les taux d’imposition des taxes directes locales 2017 qui sont inchangés par rapport à l’an dernier, à savoir : taxe d’habitation 16,45 %, foncier bâti 15,91 %, foncier non bâti 35,09 % pour un produit fiscal attendu de 492 805 €.

La contribution foncière des entreprises est transférée à la Communauté de communes. Le budget primitif 2017 a ensuite été abordé, un budget qui s’équilibre en investissement à 1 931 616 € et en fonctionnement à 1 535 885 €.

«  Choix politique »

Quelques remarques de Maurice Lony, conseiller d’opposition, qui a pointé du doigt le montant attribué au chapitre « fêtes et cérémonies », qui était prévu à hauteur de 50 000 € en 2016, et réalisé pour 61 000 €. En 2017, la proposition s’élève à 85 000 € au budget primitif :

« C’est un budget qui augmente chaque année, à un moment donné il faut se poser la question du niveau suffisant pour ce poste. Je comprends bien qu’il s’agit d’un choix politique, mais il faut se fixer une limite ! »

Vincent Segouin, maire :

« Les recettes d’Etat ont baissé, mais le budget est maintenu, et les taux d’imposition n’augmentent pas. Nous avions, dès le départ, prévu d’investir pour animer la ville et développer son attractivité, et les retombées commerciales sont là. Pour 2017 nous prévoyons de lancer un festival photos avec des expositions dans la ville, c’est pourquoi nous avons augmenté le budget de 20 000 €. »

Trois votes contre de l’opposition.

Autre point abordé, l’acquisition de l’ancienne gendarmerie qui a été estimée à 306 000 € par France Domaine :

« Le conseil départemental nous a proposé la cession de l’ensemble immobilier, informa le maire, mais pour nous, le montant était trop élevé. Nous avons alors suggéré une acquisition à 180 000 € acte en main, faisant valoir que la commune a participé à la construction de l’actuelle gendarmerie, en cédant symboliquement le terrain estimé à 65 000 €, et en prenant en charge les travaux de VRD pour 100 000 €. »

Autofinancement

Réponse favorable du conseil départemental début mars :

« C’est un projet qui va s’autofinancer, car nous avons la possibilité de louer un pavillon d’habitation, ainsi que le garage annexé afin d’y installer un atelier de danse, le tout pour un loyer mensuel de 1 400 €. »

Sachant que les travaux de réhabilitation sont estimés à 100 000 €, un emprunt de 280 000 € sera contracté pour l’ensemble de l’opération. Une dotation d’Etat sera sollicitée pour les travaux d’aménagement de la salle de danse. Maurice Lony a regretté que « ce projet n’ait pas fait l’objet d’un débat en commission. On nous demande d’approuver un emprunt de 280 000 € sans en avoir débattu auparavant ! On ne connaît pas non plus la destination finale de ce bâtiment, car on n’a pas pris le temps d’échanger sur le sujet ».

Le maire a répété que « ce projet va s’autofinancer, quant à la destination du bâtiment, ce sera le travail de la commission. Destination culturelle ou pas. » L’opposition s’est abstenue sur ce vote.

61130 Bellême

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017
Actualités

A votre service

A-votre-service.jpg
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Mortagne-au-Perche - Mardi 25 avril 2017

Mortagne-au-Perche
Mar
25 / 04
10°/3°
vent 36km/h humidité 41%
Mer10°-0°
Jeu10°-0°
Ven13°-0°
Sam15°-1°