Préaux-du-Perche L'underground préalien de Piero Heliczer

Poète de la Beat Génération, Piero Heliczer (1937-1993) a vécu à Préaux-du-Perche où il a été enterré. Une exposition lui est consacrée à partir du 30 avril. Retour sur un exhumé de l'oubli.

26/04/2016 à 11:40 par lucmoriceau

Sylvie Vinet est à l'origine de l'exposition visible à Préaux-du-Perche.
Sylvie Vinet est à l'origine de l'exposition visible à Préaux-du-Perche.

Après les Bains Douches d’Alençon, Préaux-du-Perche rend hommage à Piero Heliczer (1937-1993), poète de la Beat Génération mais aussi cinéaste, éditeur, acteur, musicien. Un touche-à-tout de génie, un écorché vif aussi. Né à Rome, sous l’Italie faschiste de Mussolini, dans un milieu bourgeois, d’une mère allemande et d’un père juif polonais, résistant torturé et exécuté par la Gestapo, il est, à cinq ans, un enfant vedette du cinéma italien avec un rôle dans le film Bengasi… Il doit alors fuir aux Etats-Unis avec sa mère, obtient l’équivalent du Bac aux Etats-Unis, à 16 ans, entre à Harward avant de…

Un surdoué

« C’était un surdoué », pense Gérard Bard, le photographe romancier percheron. Il a en tête d’écrire un livre sur la vie de ce marginal excentrique. « C’est un personnage à la Rimbaud avec une vie romanesque au possible. » Marqué par le nazisme, il drainera toute son existence des casseroles psychiatriques, jusqu’à en devenir parano et un peu schizophrène. Reste que le personnage ne peut laisser insensible et indifférent. Sa vie hors des sentiers battus, sans tabou, ne sera qu’une suite d’aventures plus ou moins heureuse, avec le mot liberté en tête, jusqu’à finir ses jours dans la misère la plus totale, trouvant la mort, un jour de juillet 1993, bêtement fauché par un camion alors qu’il revenait de Paris de la librairie « Shakespeare et compagnie » vers le Perche en mobylette. « Putain de camion », aurait pu écrire le chanteur Renaud s’il l’avait connu.

Aux côtés d’Andy Warhol, Allen Ginsberg

Lui qui a côtoyé Andy Warhol, Allen Ginsberg, leader de la Beat Génération, dans les années cinquante, filme la première apparition sur scène du groupe The Velvet Underground en 1965 dont Lou Reed et John Cale. Il sera aussi un des précurseurs du film expérimental.

Pourtant, pendant des années, il a été complètement oublié, rayé de la carte, sauf des connaisseurs et nostalgiques de cette époque. Sans un coup de pouce du hasard, il n’aurait pas pu renaître de ses cendres en France. L’aurait-il voulu ? Pas si sûr.

De la bruyère comme stèle

0LM_9617.JPG

Enterré quasiment incognito dans le cimetière de Préaux-du-Perche, sans aucune épitaphe avec de la bruyère comme stèle et quelques pierres pour recouvrir sa tombe, il doit d’être redécouvert grâce à Sylvie Vinet, directrice du centre contemporain d’Alençon et commissaire de l’exposition visible du 30 avril au 30 juillet, à la mairie de Préaux. Celle-ci prendra ensuite la direction d’Amsterdam et de New York. « J’ai connu son existence dans le Perche en 2011 en parlant avec des amis. »

Intriguée par l’homme, elle a voulu en savoir plus, a planché pendant deux ans, collectant des documents, courriers, coupures de presse, photographies. Elle aussi noué des contacts avec deux de ses filles et recueilli des témoignages d’habitants qui l’avaient connu.

« Je voulais en savoir plus sur sa vie. Je me suis alors dit qu’il fallait faire quelque chose. »

Beat Hôtel

Et oui, qui aurait pu penser un jour que le mouvement underground américain aurait eu des ramifications percheronnes et qu’il ferait partie de son patrimoine ? L’explication est assez simple, d’après Patrick Bard. « Tout est né d’une Percheronne : Mme Rachou. Après avoir travaillé à Giverny, elle a repris en gérance dans le quartier Latin, à Paris, un boui-boui. Elle aimait les artistes. Ce lieu est vite devenu le rendez-vous des membres de la Beat Génération, d’où son nom : Beat hôtel. » Piero Heliczer y séjournera, rencontrera le peintre et architecte Friedensreich Hundertwasser qui lui fera découvrir le Perche.

Les Friches à Préaux

0LM_9626.JPG

Dans un premier temps à la Picaudière, Piero Heliczer posera ensuite ses « valises » aux Friches à Préaux, en 1959. Une fermette qu’il renomme « Notre Dame des Friches ». Dans ce lieu isolé et éloigné de tout, au bout de nulle part dans la campagne profonde percheronne, cet anti-conformiste y vivra comme ermite (celle-ci est toujours propriété de ses trois filles : Rose, Wynn et Thérèse). À partir de là, ce nomade de la vie naviguera en permanence entre Paris, Amsterdam, New York et Préaux-du-Perche, vivant au jour le jour, en vendant des livres sur le marché de Nogent-le-Rotrou et à Paris, avant ce malheureux accident.

À l’exposition proposée par la commune de Préaux-du-Perche (Perche-en-Nocé), en partenariat avec les Bains Douches, le public pourra découvrir les collages, les photographies, les livres d’artiste, les documents et les films réalisés par Piero Heliczer. Sans oublier un recueil avec des créations inédites de l’artiste. Exhumé de l’oubli, le marginal Piero Heliczer retrouve le chemin des Clochards célestes, un des célèbres romans de Jack Kérouac, chef de file de la Beat Génération.

Exposition du 30 avril au 30 juillet. Visible : vendredi, samedi et dimanche de 14 heures à 17 heures. Entrée libre. À noter aussi que la Philarmonie de Paris consacre au groupe mythique The Velvet Underground et sa génèse, notamment avec Piero Heliczer, une exposition.

61340 Préaux-du-Perche

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Actualités

A votre service

A-votre-service.jpg
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Mortagne-au-Perche - Mardi 23 mai 2017

Mortagne-au-Perche
Mar
23 / 05
22°/11°
vent 28km/h humidité 61%
Mer24°-12°
Jeu25°-14°
Ven26°-15°
Sam28°-16°