Corbon. En forêt de Réno-Valdieu avec Céline Maudet

Céline Maudet n'a pas hésité un seul instant lorsque le Parc naturel régional du Perche lui a proposé "d'inaugurer" les premières Escapades. Sa réponse a été....

13/02/2013 à 09:32 par lucmoriceau


Céline Maudet est la première à avoir signé en faveur des Escapades percheronnes.
Céline Maudet est la première à avoir signé en faveur des Escapades percheronnes.
Céline Maudet n’a pas hésité un seul instant lorsque le Parc naturel régional du Perche lui a proposé “d’inaugurer” les premières Escapades.
Sa réponse a été positive «Le parc nous apporte beaucoup. Il est normal que lorsqu’il nous sollicite de répondre favorablement. Les échanges vont dans les deux sens»
Dans la ferme familiale de l’Absoudière, à Corbon, avec son père Patrick, cette agricultrice de 26 ans s’est lancée en 2007 dans les balades avec des chevaux percherons.
Une façon pour cette spécialiste des compétitions attelées d’allier travail et passion (elle a participé  plusieurs fois au championnat de France). Deux notions importantes à ces yeux. Tout comme l’écotourisme, dont elle est en quelque sorte une des porte-parole dans la région. «Dans l’écotourisme, il y a un aspect social important» souligne cette propriétaire d’une “horde” de dix-huit percherons.
La nature autrement

Alors régulièrement dans le cadre de ses activités, elle propose aux visiteurs et touristes de partir à travers les chemins dans une calèche découvrir, au pas du cheval percheron, la nature environnante. Là, pas question de simplement se promener mais de découvrir la nature et tout ce qui l’entoure. «J’apprends aux gens à reconnaître les arbres, écouter les oiseaux chanter et aussi à découvrir la faune et la flore. Nous proposons des balades de deux heures et nous pouvons accueillir jusqu’à dix personnes» souligne cette titulaire d’un BTS agricole qui voit dans les Escapades percheronnes l’occasion de mettre sur le devant de la scène un patrimoine vivant : le cheval percheron.
Entre elle et lui, il s’agit d’une véritable histoire d’amour.
Céline ne conçoit pas la vie sans pouvoir chaque matin regarder à travers sa fenêtre, dans les champs, cet emblème régional.  En faire profiter les autres, lui paraît normal. Avec Ouraline, Raclette, Karoline des percheronnes âgées de 6 à 14 ans, elle espère bien transmettre sa passion. «J’espère qu’avec moi, les visiteurs vont apprendre des choses et comprendre notre manière de vivre». Avoir un autre regard sur le monde rural.



Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Actualités

A votre service

A-votre-service.jpg
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Mortagne-au-Perche - Mardi 28 mars 2017

Mortagne-au-Perche
Mar
28 / 03
16°/5°
vent 36km/h humidité 63%
Mer17°-6°
Jeu20°-8°
Ven17°-10°
Sam13°-8°