»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Perche. Fromage de chèvre cherche identité

AVEZ-VOUS vu ce moule ? Telle est la question lancée par l'association des fromagers caprins Perche et Loir. Regroupant neuf producteurs (sur quatre départements)....

13/02/2013 à 09:52 par Nathalie Legendre


Les producteurs caprins souhaitent obtenir une identité géographique protégée pour le Trèfle.
Les producteurs caprins souhaitent obtenir une identité géographique protégée pour le Trèfle.
AVEZ-VOUS vu ce moule ? Telle est la question lancée par l’association des fromagers caprins Perche et Loir. Regroupant neuf producteurs (sur quatre départements), elle vise à faire reconnaître la région comme productrice de fromage de chèvre. Lassés d’être considérés comme des “amateurs”, ces professionnels souhaitent bénéficier d’une véritable identité. Et une reconnaissance.
Identification Géographique Protégée
Depuis 1999, un groupe de travail s’est mis en place, aboutissant à la création du certificat de conformité produit. Étape obligatoire pour constituer un dossier de demande en Identité Géographique Protégée et ainsi garantir sa production locale et l’inscrire au terroir du Perche. Suite à la découverte d’un moule à quatre lobes à l’écomusée du Perche, le fromage Le Trèfle est né.
«Mais pour l’identifier comme Trèfle du Perche et bénéficier de l’IGP, nous avons besoin de renseignements complémentaires sur ce moule» explique Sylvie Lhoste, responsable d’une exploitation de chèvres à Longny-au-Perche et membre de l’association.
Onctueux et crémeux
Un fromage de chèvre typique du Perche. L’idée séduit les producteurs mais aussi les clients, comme l’a constaté Sylvie : «les premières réactions sont très positives. Les clients sont intéressés par ce produit à la forme originale et au goût très onctueux. Et ils recherchent les produits identifiés Perche».
Mais pour obtenir cette IGP, des renseignements sur ce fameux moule sont nécessaires. D’où cet appel à témoin. «Il nous faut des informations sur l’utilisation du moule et des attestations de son emploi dans le secteur». Du côté de l’écomusée, le mystère demeure. «Ce moule était dans nos collections depuis fort longtemps, explique Florence. On n’a pas d’information à ce sujet. En faisant des recherches, on a trouvé des moules similaires datant du 17e et 18e siècle près de Ligron et Malicorne».
Ce fromage est affiné sous douze jours (six jours pour un formage de chèvre classique), il s’égoutte lentement et est moulé à la louche au lait cru entier. Salé et cendré en surface, il arbore une croûte fleurie de couleur grise. Présent sur les marchés locaux ainsi qu’en région parisienne, sa production est passée de trois tonnes à vingt-cinq tonnes à ce jour. Un enjeu économique donc et un atout supplémentaire pour le Perche.
N.L.
Pratique : contacter Benoît Foisnon en charge du dossier au 02 54 55 74 72 ou Sylvie Lhoste membre de l’association au 02 33 83 99 79.



Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Actualités

A votre service

A-votre-service.jpg
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Mortagne-au-Perche - Samedi 24 juin 2017

Mortagne-au-Perche
Sam
24 / 06
25°/13°
vent 10km/h humidité 76%
Dim23°-14°
Lun26°-11°
Mar24°-14°
Mer21°-13°