La Chapelle-Montligeon Inventaire du patrimoine bâti de la commune

Florent Maillard réalise l'inventaire du patrimoine bâti avec le soutien du Parc.

Dernière mise à jour : 18/04/2013 à 11:03

Florent Maillard parcourt actuellement la commune.
Florent Maillard parcourt actuellement la commune.

Carnet à la main, appareil-photo en bandoulière, Florent Maillard va parcourir durant une quinzaine de jours la commune de La Chapelle-Montligeon. Sa mission : inventorier le patrimoine bâti (antérieur aux années 1950, qu’il soit religieux, civil ou artisanal).
Travail scientifique
«Je suis chargé de mission auprès du Parc naturel du Perche. Ma tâche est officielle, confie Florent Maillard. Mais personne n’est obligé de m’ouvrir la porte de leur maison. Il s’agit d’un travail scientifique totalement désintéressé, afin d’améliorer notre connaissance sur le bâti ancien».
Une convention a été signée entre le parc et les régions de Basse-Normandie et du Centre en 2008 puis renouvelée en 2011.
Une base de données
«Une fois sur le terrain, je fais un recensement des maisons, fermes, églises, manoirs, moulins, usines etc… J’essaie de savoir si les gens connaissent l’histoire de leur habitation. C’est souvent le cas. Puis je vais en sélectionner certains pour des études plus poussées. Des bâtiments représentatifs, uniques.»
Une fois ce travail de terrain réalisé, Florent Maillard s’attaque à la seconde étape de sa mission et pas des moindres : remplir une base de données nationale. Une tâche qui peut prendre des semaines. «Cette base de données peut être consultée par tout le monde mais il s’agit la plupart du temps de chercheurs. Au final peu de monde donc et c’est dommage à mon avis… C’est pour cela que des publications sont réalisées. Le souhait de la Région : que chaque étude d’inventaire aboutisse à une publication.»
Des publications
Des restitutions au public sont aussi organisées après chaque étude. Ainsi en juillet, le chargé de mission devrait faire part de son travail sur les communes de Réveillon, Loisail et St Denis-sur-Huisne en réunion publique.
«Il s’agit avant tout de conserver une trace de ce qui existe sur un territoire. Je peux aussi alerter sur la nécessité de conserver tel ou tel édifice. Mais jamais de contraindre à classer ou inscrire à l’inventaire des monuments historiques».
N.L.
Pratique : Florent Maillard, chargé de mission inventaire du patrimoine auprès du Parc naturel du Perche, va sillonner la commune à compter de cette semaine.

La Chapelle-Montligeon, 61

La newsletter

Inscrivez-vous et recevez les informations par email.